Liberté, Égalité, Fraternité

Tout notre soutien aux proches des victimes du 13 novembre 2015
 
SiteAccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sortie du 16/01/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yunie
Kami-Kitsune


Messages : 1142
Date d'inscription : 16/03/2012
Localisation : Dans le firmament

MessageSujet: Sortie du 16/01/2016   Sam 16 Jan 2016 - 16:22

Bonjour à tous,

J'espère que de part chez vous il a neigé, vers chez moi on a eu de la neige et je peux vous dire que ça fait du bien.

Je n'ai pas grand chose à vous dire, mis à part que notre meute diminuant comme peau de chagrin, il se peut qu'au fil du temps les sorties se fassent de moins en moins nombreuses. Je m'en excuse.


Voici les sorties :

La première fève ^-^



Les chapitres 18 et 19 de The Pale Horse. Bonne lecture.


Et la dernière fève >_<



Les chapitres 15 et 16 de Pinocchio.
Merci à Yaya pour ses cleans.
Bonne lecture.


Une petite histoire en rapport à l'épiphanie :

Une étoile qui en avait assez

C'était une étoile comme les autres, ni plus petite, ni plus grande, ni plus brillante. Chaque soir, à l'heure voulue selon les saisons, elle faisait son entrée avec les autres pour scintiller toutes ensemble chacune à sa place exacte.Certaines nuits d'hiver, il fallait du courage : le froid pinçait, le vent soufflait, elle devait s'agripper pour tenir ferme. Parfois ses compagnes lâchaient et c'était triste de les voir abandonner ainsi : leur place vide faisait comme un trou dans le ciel. On les appelle les étoiles filantes. Notre étoile au contraire, son travail fini, au petit matin se retirait mais pour reparaître le soir. D'ailleurs pas question de rester durant la journée, tellement brillait et chauffait celui qui éclipsait tout le monde dès son arrivée.Donc notre étoile faisait son travail d'étoile, rien de terrible, non, mais son devoir. Elle apparaissait, disparaissait, donnait tout ce qu'elle pouvait de lumière. Surtout, elle tenait !Mais un jour, elle se mit à pâlir. Elle continuait son petit train-train. Mais peu à peu, l'éclat n'y était plus. Notre étoile s'était mise à ruminer, elle s'était mise à douter. Ça arrive même aux étoiles de douter. Aux hommes bien sûr, mais aux étoiles aussi. Peut-être que cela leur arrive quand elles n'ont plus confiance dans les hommes et qu'elles commencent à se demander si elles servent à quelque chose.Notre étoile en était arrivée à ce point-là. Elle murmurait : « Voilà bien longtemps que cela dure. Je me demande bien ce que j'y gagne. A quoi bon ? Si au moins ça servait à quelque chose, à quelqu'un. Si on voyait ce qu'on fait. Non, c'est la nuit ! »Et toujours ce même refrain revenait. Il lui arrivait d'avoir envie de lâcher, puis au dernier moment, elle se raccrochait. Ce serait tellement triste, une place vide dans le ciel des étoiles. Oui, elle tenait encore, mais le cœur n'y était plus. Ce qui était à prévoir arriva : un soir, une place vacante. Les autres se penchèrent bien pour voir, mais rien... Pas même trace d'étoile filante dans la nuit noire.Au petit matin, quand le travail fut terminé, on cherche partout. Ce ne fut pas long ; c'est tellement bien rangé là-haut, rien n'est laissé au hasard. Aussi on comprit vite de quoi il s'agissait : la crise !... Elle n'y croyait plus. On pourrait dire une crise de foi ! Chaque palpitation était un soupir : « si au moins ça servait à quelque chose, si au moins ça servait à quelqu'un ! »Comment passa la crise ? Impossible de le dire. Le langage des étoiles, c'est si délicat à comprendre. Toujours est-il que ses voisines arrivèrent à la persuader de revenir, puisqu'un beau jour, ou plutôt une belle nuit, on la vit de nouveau, bien en place, avec son éclat d'autrefois. Et elle tint bon, fidèle à son poste d'étoile dans la nuit des hommes, jusqu'à sa mort.Bien des années après, alors que depuis longtemps elle s'était éteinte et prenait son repos elle entendit appeler : « Petite étoile ! Petite étoile ! » Elle ne se retourna pas pour si peu. C'en était sûrement une qui, comme elle jadis, avait sa crise de foi et que ses voisine, profitant du repos du jour, recherchaient ; aussi notre étoile laissa courir. Pourtant, à la fin il fallut bien se rendre à l'évidence : c'était à elle qu'on en voulait.Elle se retourna, et que vit-elle ? Devinez ! Trois grands et beaux vieillards – on aurait dit des pèlerins – se tenaient devant elle. L'un était noir, il se présenta : « Melchior », l'autre était jaune et de nommait « Balthasar » et le troisième blanc : « Gaspard ».« C'est bien vous la petite étoile ? » demandèrent-ils.« Qui, moi ? » répondit-elle, se demandant ce qu'elle avait bien pu faire, ou plutôt n'ayant que trop de conscience, pour son malheur, de n'avoir rien fait.« Oui, c'est bien vous, nous vous reconnaissons, c'est vous qui nous avez guidés durant des jours et des jours. »« Au regret, dit-elle, vous vous trompez. Je n'ai pas pu vous guider des jours et des jours ; pour la bonne raison, ajouta-t-elle en baissant la voix, que certaines nuits, j'ai lâché. »« Maintenant, il n'y a plus de doute, c'est bien vous. Oui, en effet vous nous avez lâchés quelque temps, si bien même que nous ne savions plus à quelle étoile nous vouer. Mais on ne vous en veut pas, parce que vous êtes réapparue et que nous avons pu arriver ! Oh, dites, ajoutèrent-ils, si vous le voulez bien, suppliez vos amies les étoiles de ne jamais lâcher, jamais. C'est trop grave... On ne pense jamais assez qu'il y en a qui comptent sur vous... Le principal, voyez-vous, c'est de faire avec foi ce que l'on a à faire. Oui, bien sûr, dans la nuit, c'est terrible de tenir, vous le savez, mais nous aussi, et ce que nous pouvons vous dire, c'est qu'il est peut-être plus terrible encore d'être lâché par quelqu'un en qui, sans qu'il s'en doute peut-être, on avait mis toute sa confiance.»

Moment Connaissance

L'Épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et qui reçoit la visite et l'hommage des rois mages. Elle a lieu le 6 janvier. Depuis 1971, dans les pays où l'Épiphanie n'est pas un jour férié, elle peut se fêter le deuxième dimanche après Noël, c'est-à-dire le premier dimanche qui suit le 1er janvier.
La fête s'appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».
Diverses coutumes sont observées à cette occasion. En France, depuis le Moyen Âge, une « galette des Rois », gâteau contenant une fève, est partagée ce jour-là ; celui qui trouve la fève dans sa part de galette est surnommé « roi ».

À l'origine, une fête de la Lumière
À l'origine, l'Épiphanie fait partie du cycle de Noël et tire son fond et son sens des célébrations païennes de la Lumière. En effet, Noël, avant d'être un jour, est d'abord un cycle qui atteint son apogée au jour marquant le solstice d'hiver, le 22 décembre. Cette nuit du solstice — la plus longue de l'année — annonce le rallongement des jours et — par extension — la renaissance de la Lumière censée être à l'origine de toutes choses. Puis la célébration se prolonge après le 25 décembre durant un nombre de jours hautement symbolique : 12 jours et 12 nuits.
Le nombre 12 représentant entre autres la Totalité (12 mois, 12 heures, 12 dieux olympiens, 12 tribus d'Israël, 12 apôtres, etc.)
Le cycle prend fin le 6 janvier. C'est à ce moment que les jours commencent à s'allonger de façon sensible, que la promesse de la nuit solsticiale est tenue, et c'est cette date que choisit le Père de l'Église Épiphane de Salamine, dans son Panarion, comme date de naissance de Jésus, afin de réfuter une date concurrente proposée par la secte gnostique des Alogoi. On célèbre alors l'Épiphanie, la manifestation de la Lumière. Par sa forme ronde et sa couleur dorée, la galette symbolise le soleil. Il est à noter également que c'est ce jour (en tout cas son équivalent, car le calendrier alors en vigueur — le calendrier julien — diffère du nôtre) qu'avait lieu sous la Rome antique la fête des 12 Dieux épiphanes (autrement dit les 12 Olympiens).

Et pour les gourmands voici la recette de la galette au rois :



Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 40 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 2 pâtes feuilletées
- 100 g de poudre d'amandes
- 75 g de sucre semoule
- 1 oeuf
- 50 g de beurre mou
- quelques gouttes d'extrait d'amande amère
- 1 jaune d'oeuf pour dorer
- 1 fève !

Préparation de la recette :

Disposer une pâte dans un moule à tarte, la piquer avec 1 fourchette.

Mélanger dans un saladier tous les ingrédients (poudre d'amandes, sucre, oeuf, beurre mou et extrait d'amande amère).

Etaler la préparation sur la pâte, y mettre la fève (sur un bord, pour minimiser les chances de tomber dessus en coupant la galette!).

Refermer la galette avec la seconde pâte et bien souder les bords.

A l'aide d'un couteau, décorer la pâte en y traçant des dessins et dorer au jaune d'oeuf (dilué dans un peu d'eau).

Percer le dessus de petits trous pour laisser l'air s'échapper, sinon elle risque de gonfler et de se dessécher.

Enfourner à 210°C (thermostat 7) pendant 30 minutes environ (surveiller la cuisson dès 25 minutes, mais ne pas hésiter à laisser jusqu'à 40 minutes si nécessaire).
Remarques :
[NDchef : j'ajoute un peu de crème fraîche au mélange pour un côté plus onctueux. Vous pouvez également remplacer tout ou partie de la poudre d'amandes par de la poudre de pistaches, mais retirez alors la gangue rougeâtre des pistaches avant de les moudre, par exemple en les faisant bouillir quelques minutes et en les retirant à la main (d'accord, c'est long, mais ça vaut le coup!)]


A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie du 16/01/2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Livre de la jungle (Disney) le film sortie le 13 avril 2016
» « Vaiana, la Légende du Bout du Monde« (titre original : Moana). Sortie française : fin 2016
» Sorties du T.R.O.C. dans l'Ouest - 2 - (Prochaine sortie: 20 février 2016)
» Galaxy Note 6 : sortie en août 2016 pour la phablette de Samsung
» [livre] FLOTTE DE COMBAT 2016 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberté, Égalité, Fraternité :: - L'orée de la forêt - :: Sorties-
Sauter vers: